A.A.T. n° 143 Organisation : intervenir sur le système

Date de parution : juillet 2012
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 88

12.00

336 en stock

Éditorial

BLAIN-JOGUET Evelyne, Éditorial, pp. III-IV.
ALLEYSSON Elyane, Fin d’une étape, pp. V-VI.

Articles

VERGONJEANNE François,
Le Kotodama, pp. 1-17
Voici un article promis à une fructueuse carrière. François Vergonjeanne possède en effet un ensemble de talents assez rare : il sait allier l’élégance de l’écriture, une connaissance profonde et précise de l’œuvre de Berne, ainsi qu’un goût certain pour la modélisation et l’envie d’être utile à ses pairs. On pourra donc faire, au choix, trois lectures de son texte : la première nous fait découvrir un modèle simple mais complet du changement, inspiré d’une antique tradition shintoïste, le Kotodama (les mots-esprit, en traduction plus ou moins littérale) ; la seconde lecture nous invite à revisiter tout un ensemble de concepts berniens, en les accordant subtilement aux différentes compréhensions de l’énergie du modèle oriental ; enfin, une troisième lecture nous invite à créer notre propre modèle d’intervention en respectant un cycle qui soit le moins arbitraire possible pour nos clients, tout en choisissant les modes d’action (en particulier les modes berniens) qui nous correspondent le mieux. Les exemples ne manquent pas et ajoutent à notre plaisir de lecteurs.

MOUNTAIN Anita et DAVIDSON Chris,
É2A : un modèle pour les organisations, pp. 18-34
Cet article décrit l’application du modèle « É2A » (évaluation-analyse-action1) et des positions de vie tripartites pour l’élaboration de contrats et d’interventions clairs. L’étude de cas présentée concerne un service social s’occupant de jeunes délinquants ; le thème central du travail a porté sur la mise en place d’une identité claire fondée sur des relations du type « Je suis OK – Tu es OK » entre personnels émanant d’institutions diverses.

CHEVALIER Christine,
Négocier la crise dans les organisations, pp. 35-43
Cet article présente, à l’appui notamment de la théorie de Berne sur la structure et la dynamique des groupes et des organisations, les différents niveaux où peut se situer une crise dans une organisation. À partir d’exemples issus de sa pratique, l’auteure donne des options d’intervention pour les consultants ayant à traiter des situations émotionnelles intenses, voire conflictuelles, dans le champ des Organisations. Grâce à la réflexion menée autour de la gestion de telles situations, c’est en même temps le rôle et la posture du consultant analyste transactionnel qui sont questionnés.

QUAZZA Jean-Pierre,
L’analyste transactionnel, les rôles et l’organisation, pp. 44-65
Après avoir dressé un état des savoirs en analyse transactionnelle sur la notion de rôle, Jean-Pierre Quazza nous montre comment l’usage de ce concept et de la visée qu’il induit permet, dans l’analyse des problèmes organisationnels, d’éviter les chausse-trappes de l’hyper-psychologisation et de la réification des concepts. Se centrer sur les rôles permet en effet, comme le montre cet article, de situer le travail de l’analyste transactionnel à l’endroit de l’articulation entre les personnes et leur enchâssement dans l’organisation. L’auteur nous propose ensuite une typologie des rôles, points d’appui à partir desquels l’analyse et la résolution des pathologies organisationnelles s’éclairent grandement.

Le point sur…
ZIÉGLER ABÉCASSIS Anne Clotilde, le T-shirt, pp. 65-67

Rencontre avec… José GRÉGOIRE, interviewé par Jean-Pierre Quazza, pp. 69-72

Forums
MONTADAT Olivier, Enseigner l’A.T. dans les organisations : est-ce vraiment raisonnable ?, pp. 73-74
BAUMANN Nadia, La métaphore de l’écureuil, pp. 74-75
MATIFAS Fabienne, Cher Olivier, pp. 76-77
GUILLAUME Pierre, Enseigner ou intervenir avec la culture A.T. ?, pp. 77-79
VERGONJEANNE François, Le métier de formateur et l’ingénierie pédagogique, pp. 79-81