A.A.T. n° 125 Réussite & permissions

Date de parution : janvier 2008
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 80

12.00

191 en stock

Éditorial

QUAZZA Jean-Pierre, Qu’est-ce qu’un éditorial ? pp. III-VI

Articles

HAWKES Laurie,
La roue des permissions, pp. 1-14
Dans les années 1980, Gysa Jaoui, une des grandes figures de l’analyse transactionnelle en France, mit au point un schéma qui permettait de résumer avec une élégante simplicité les principales ouvertures et limitations présentes dans le scénario d’un individu. Elle l’appela « la roue des permissions », « roue » en raison de sa forme circulaire, et « permissions » car cette nouvelle grille porte sur la liberté plus ou moins grande que nous autorisent nos permissions dans différents domaines de la vie. Cet article décrit les concepts sous-jacents au schéma ainsi que la façon d’utiliser ce dernier, pour comprendre les clients et contribuer au plan de traitement.

ALLEN James R., BENNETT Sevim et KEARNS Lauri,
Penser en termes psychologiques : un axe de la croissance négligé dans les permissions de penser, pp. 15-25
L’article analyse la place essentielle d’un aspect particulier de la permission de penser : celle de penser en termes psychologiques, c’est-à-dire de pouvoir considérer les paroles et les comportements des personnes, qu’il s’agisse de soi-même ou d’autrui, comme motivées par des vécus mentaux sous-jacents. Après avoir détaillé le développement de cette capacité depuis la prime enfance jusqu’à l’âge verbal, il en indique le soubassement neurologique. Finalement, il en souligne les conséquences pratiques pour le traitement de différents groupes de personnes chez qui elle est insuffisamment ou inefficacement développée, et montre comment la relation thérapeutique en favorise par elle-même le développement.

BRÉCARD France,
Injonction « Ne réussis pas » : Une perspective psychodynamique, pp. 26-37
Dans cet article mon intention est de parler de l’injonction « Ne réussis pas » et de son diagnostic. Dans le cours de mon expérience de psychothérapeute, j’ai souvent accompagné des personnes dont la problématique venait de ce message inhibiteur. En travaillant avec ces patients, je me suis aperçue que ce message et la décision qui en résultait trouvent leur origine à des étapes différentes du développement de la personne. Cet article a pour objectif de montrer comment, à chaque étape de son développement, l’enfant est ou non en contact avec la permission de réussir. Et comment l’injonction « Ne réussis pas » se manifeste de façon différente suivant le moment où l’enfant l’a intégrée.

TOTH Miriam,
S’occuper de la peur de l’échec : travail avec les concepts de scénario dans la salle de classe, pp. 38-49
Une des tâches importantes qui revient aux enseignants, particulièrement avec des élèves jeunes, est de se concentrer sur leur comportement et si nécessaire de le corriger. Les théories du scénario en analyse transactionnelle aident les enseignants à comprendre pourquoi les enfants agissent comme ils le font et à proposer des options pour réagir plus spécifiquement aux besoins des enfants afin de les soutenir dans le changement de leur comportement auto-limitant. Cet article présente une situation scolaire classique, la peur de l’échec, et des manières de prévenir la fixation de schémas négatifs de pensée, de sentiment et d’action. Il décrit également comment s’exercer à de nouveaux comportements, pensées et sentiments dans le groupe, ce qui aide les élèves à accroître leur capacité d’apprendre et leurs possibilités d’avoir de bonnes relations avec d’autres.

Forums
ESMENJAUD-GLASMAN Colette, Argent, pp. 51-52.
HILDENBRAND Catherine, Honoraire et argent, pp. 53-55.
GUICQUERO Anne-Marie, Parlons argent sans tabou , pp. 55-56.
NAY Sylvie, Le Petit Chaperon Rouge dans la forêt des comptes, pp. 56-58.
LE GUERNIC Agnès, Les blocages concernant l’argent lors des changements de parcours professionnels, pp. 59-60.
SICHEM Véronique, Lorsqu’il est question d’argent… pp. 60-63.
CRESPELLE Alain, L’argent et le scénario, pp. 64-65.

Courrier des lecteurs, pp. 69